Artisans : chute des formations à la prévention dans le BTP

Artisans : chute des formations à la prévention dans le BTP

TNS
Artisans
19 JUILLET 2021

En 2019, la formation continue dans l'artisanat du bâtiment et des travaux publics (BTP) a moins eu la cote. C'est le constat dressé par la huitième édition de l'Observatoire des formations à la prévention des entreprises artisanales du BTP, menée notamment par la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb, qui regroupe plus de 400.000 entreprises de moins de 20 salariés). Selon l'étude, diffusée le 6 juillet 2021 par la Capeb, 66.904 actifs ont été formés à la prévention cette année-là, soit une baisse de 19% par rapport à 2018 où l’on comptabilisait 82.700 stagiaires. « Comme l’édition précédente, la prévention reste le premier domaine de formation en 2019 et représente 52% des formations suivies par les actifs de l’artisanat du BTP », notent les auteurs de l'enquête. Ils constatent toutefois un décalage énorme entre les risques avérés sur les chantiers et les thématiques de sécurité suivies par les professionnels du bâtiment. « Ainsi, les contraintes physiques comme la manutention manuelle constituent la première cause d’accidents (…) alors que la formation à ce risque reste très faible (1% des formations suivies) », relèvent-ils. Selon l’Observatoire, « les électriciens, les couvreurs-plombiers-chauffagistes et les charpentiers menuisiers agenceurs figurent parmi les métiers les plus représentés dans les formations à la prévention au regard de leur effectif de référence ». En revanche, « les métiers de la pierre (- 53%) et du paysage (- 61%) sont les catégories les plus touchées ».

Source : www.capeb.fr