Chefs d’entreprise : hausse du nombre de procédures collectives au deuxième trimestre

Chefs d’entreprise : hausse du nombre de procédures collectives au deuxième trimestre

Chef d’entreprise
TPE
12 JUILLET 2021

Selon une enquête du cabinet Altares, publiée le 7 juillet 2021, le nombre de défaillances d'entreprises a progressé de 14,2% au deuxième trimestre de cette année par rapport à la même période de 2020, lorsque la France s'était confinée durant un mois et demi pour faire face à l'épidémie de nouveau coronavirus et que le gouvernement avait déclenché son « quoi qu'il en coûte ». Ce sont ainsi 6.587 procédures collectives (sauvegardes, redressements, liquidations) qui ont été ouvertes entre avril et juin derniers. Dans le détail, les deux premiers mois ont connu de très fortes hausses (respectivement +54% et +35% par rapport à avril et mai 2020), tandis que juin s'est affiché en baisse (-17% vs juin 2020). Toutefois, l'étude note que « le volume des jugements reste deux fois inférieur au niveau d’avant-Covid ». En revanche, le cabinet Altares constate que des « signaux de fragilisation émergent », principalement pour les très petites entreprises (TPE), les sociétés de moins de six salariés rassemblant près de neuf procédures sur dix (89%). « Avec 5.850 procédures ouvertes au deuxième trimestre, les TPE enregistrent une hausse de 18% par rapport à la même période de 2020 », révèlent les auteurs. Ils observent aussi que le secteur du bâtiment est particulièrement affecté par les défaillances (il concentre plus du quart des jugements). Côté géographie, ce sont les régions Île-de-France et Provence Alpes-Côte d'Azur qui sont les plus touchées, avec des procédures en hausse respective de 37,3% et 36,9% au deuxième trimestre.

Source : www.altares.com