Chefs d’entreprise : l’État finance les masques « inclusifs » pour les salariés handicapés

Chefs d’entreprise : l’État finance les masques « inclusifs » pour les salariés handicapés

Chef d’entreprise
Réglementation
21 SEPTEMBRE 2020

Le 11 septembre 2020, Élisabeth Borne, la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, et Sophie Cluzel, la secrétaire d'État en charge des personnes handicapées, ont diffusé un communiqué commun dans laquelle elles annoncent des « mesures exceptionnelles de prise en charge des masques inclusifs pour soutenir le recrutement et le maintien en emploi des personnes en situation de handicap ». Pour le secteur privé, le coût de ces masques de prévention du risque Covid-19 - dotés d'une fenêtre transparente en plastique qui permet de voir les lèvres de celui qui le porte et destinés notamment aux sourds et aux malentendants - sera pris en charge par l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph). Cela se traduit soit par une « aide exceptionnelle concernant les surcoûts (...) des équipements de protection spécifiques au bénéfice d’une personne handicapée et du collectif dans lequel elle travaille », soit par « le financement du surcoût entre le prix d’un masque classique et le prix d’un masque inclusif, sur la base du coût réel supporté par l’entreprise (sachant que le coût des masques inclusifs agréés n’excède pas 15 euros) ». Toujours selon le communiqué, l'Agefiph propose ces dispositifs « pour une période de trois mois renouvelable en fonction de l'évolution de la situation sanitaire ».

Source : travail-emploi.gouv.fr