Chefs d’entreprise : les dispositifs de soutien au crédit prolongés et renforcés

Chefs d’entreprise : les dispositifs de soutien au crédit prolongés et renforcés

TNS
Chef d’entreprise
21 DÉCEMBRE 2020

Afin de s'adapter au contexte sanitaire et économique lié à la Covid-19, le gouvernement a annoncé la prolongation et le renforcement des dispositifs de soutien au crédit inter-entreprises pour les six premiers mois de l'année 2021. Dans un communiqué commun, publié le 14 décembre 2020, les ministres de l'Économie Bruno Le Maire, du Commerce extérieur Franck Riester et des petites et moyennes entreprises (PME) Alain Griset annoncent avoir conclu un nouvel accord avec les principaux assureurs-crédit actifs en France, à savoir Euler Hermes, Coface, Groupama Assurance-crédit & Caution et Axa Assurcrédit. Ce nouvel accord valide - sous réserve de l'obtention de l'autorisation de la Commission européenne - la reconduction du dispositif de réassurance global CAP Relais jusqu'au 30 juin 2021, et ce, dans les mêmes conditions que lors du premier accord signé au printemps dernier. Le programme de réassurance globale sera à nouveau mis en œuvre par la Caisse centrale de réassurance (CCR), cet organisme public prenant toujours 20% du risque à sa charge. Par ailleurs, « pour accompagner les entreprises françaises dans la relance de l’économie », quatre produits baptisés CAP, CAP+, CAP Francexport et CAP Francexport+ (également prorogés jusqu'au 30 juin prochain) font l'objet de nouveautés en vue de les rendre plus efficaces. Cela passe par une baisse des primes publiques et un rehaussement des plafonds de couverture, mais aussi une extension de l'éligibilité aux entreprises de toutes tailles (et non plus seulement aux TPE et PME). « Enfin, la garantie complémentaire CAP peut désormais atteindre jusqu'à 200% de la garantie primaire de l'assureur-crédit contre 100% jusqu'à présent », précise le communiqué.

Source : Ministère des Finances