Kinésithérapeutes : un arrêté les autorise à pratiquer les tests de dépistage du Covid-19

Kinésithérapeutes : un arrêté les autorise à pratiquer les tests de dépistage du Covid-19

TNS
Profession libérale
21 SEPTEMBRE 2020

Un arrêté, publié dans le Journal Officiel du 16 septembre 2020, autorise les masseurs-kinésithérapeutes diplômés d'État à réaliser des prélèvements d'échantillons biologiques pour l'examen de détection du génome du SARS-CoV-2 par RT-PCR. Selon le texte, cette mesure vise notamment à « décharger les laboratoires de biologie médicale » qui croulent, ces dernières semaines, sous les demandes de dépistage du nouveau coronavirus. Les masseurs-kinésithérapeutes pourront effectuer ces tests antigéniques nasopharyngés (par le recueil de matière au fond du nez, à l’aide d’un écouvillon) en cabinet, en laboratoire ou à domicile. Ce même texte exige cependant qu'ils aient suivi « une formation spécifique à la réalisation de l'examen ». Il précise aussi qu'il ne concerne pas les personnes présentant des symptômes d'infection au Covid-19, ni les personnes ayant été en contact avec des malades (les fameux « cas contacts »). Le 24 juillet dernier, les sapeurs-pompiers, les marins-pompiers, les infirmiers diplômés d’État, les secouristes des associations agréées de sécurité civile titulaires d’une formation aux premiers secours et les étudiants en odontologie, en maïeutique et en pharmacie avaient déjà été autorisés par le gouvernement à pratiquer des tests virologiques RT-PCR.

 

Source : www.legifrance.gouv.fr