Médecins : le revenu des généralistes exerçant en maisons de santé augmente plus vite

Médecins : le revenu des généralistes exerçant en maisons de santé augmente plus vite

TNS
Profession libérale
17 MAI 2021

Une enquête, menée conjointement par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees, qui dépend du ministère des Solidarités et de la Santé) et par l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes), compare l'évolution des revenus des médecins généralistes qui exerçaient en maisons de santé pluriprofessionnelle (MSP) sur la période 2008-2014 avec celle de leurs confrères n'exerçant pas en MSP. Dévoilés le 11 mai 2021, ses résultats attestent que les revenus des omnipraticiens ayant choisi d'exercer en MSP ont « connu une progression additionnelle de revenu annuel de 2.091 euros comparativement aux médecins exerçant hors de telles structures ». Les auteurs de l’enquête notent, au passage, que l'ensemble des médecins ont vu leur revenu d’activité́ s’accroître de 10.285 euros au cours de la période étudiée. Ils insistent sur le fait que « cette hausse additionnelle de revenu pour les médecins exerçant en MSP n’est pas liée à un surcroît de consultations et de visites mais, plutôt, à une évolution plus rapide de la taille de leur patientèle et ainsi des paiements forfaitaires associés ». D’après les chercheurs, « la capacité des médecins en MSP à accroître leur patientèle sans augmenter le nombre d’actes dispensés peut s’interpréter comme un effet direct de la coordination entre professionnels de la MSP ». Ils constatent aussi que l’exercice en MSP semble « s’accompagner d’une meilleure réponse aux objectifs de santé publique tels que mesurés par la ROSP (rémunération sur objectifs de santé publique, NDLR) ».

Source : www.irdes.fr