angle-left Médecins : 4 généralistes sur 10 jugent l’épidémie de Covid-19 particulièrement grave

Médecins : 4 généralistes sur 10 jugent l’épidémie de Covid-19 particulièrement grave

TNS
Profession libérale
08 JUIN 2020

D’après le dernier Panel d’observation des pratiques et conditions d’exercice en médecine générale, publié le 29 mai 2020 par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), qui dépend du ministère des Solidarités et de la Santé, quatre médecins sur dix considèrent que l'épidémie de Covid-19 est « particulièrement grave ». Une perception différente du reste de la population, dans laquelle ce ratio s’élève à sept personnes sur dix. Cette étude, menée du 9 au 21 avril derniers (pendant le confinement, donc) auprès de 3.300 praticiens libéraux ayant au moins 200 patients, révèle que cette perception de gravité particulière est un peu plus élevée chez les médecins femmes (45%) que chez leurs confrères masculins (38%). Interrogés sur le risque perçu d’être contaminés lors des consultations, les répondants l'évaluent « en moyenne à un peu plus de 50% ». En toute logique, cette crainte se manifeste davantage chez les médecins pour lesquels le coronavirus était le motif principal d’au moins la moitié des consultations (soit un peu plus d'un sur dix). L'étude de la Drees nous apprend par ailleurs que, mi-avril, près de six médecins sur dix (58%) estimaient ne pas pouvoir se protéger efficacement lors des consultations, un sondé sur trois avouant même redouter de contaminer ses patients. « Pourtant, au 21 avril, seul un médecin généraliste sur six a effectué un test de dépistage du coronavirus, une proportion variable selon la région, probablement selon la disponibilité de tests », constatent les auteurs de l’étude.

Source : drees.solidarites-sante.gouv.fr