angle-left Micro-entrepreneurs : une aide maximum de 1.392 euros débloquée par la Cipav

Micro-entrepreneurs : une aide maximum de 1.392 euros débloquée par la Cipav

Cotisation
Chef d’entreprise
03 AOÛT 2020

Dans un communiqué publié le 23 juillet 2020, la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse (Cipav) annonce l'attribution d'une aide exceptionnelle à ses adhérents auto-entrepreneurs (dénommés désormais micro-entrepreneurs) exerçant une activité libérale, victimes du ralentissement de l'activité économique consécutif à la crise du Covid-19. La caisse précise que l'aide est égale au « montant de la cotisation de retraite complémentaire payée au titre du forfait social de cotisations calculé sur le chiffre d’affaires en 2019 ». Son montant est plafonné à 1.392 euros. Plusieurs conditions s’imposent au micro-entrepreneur libéral pour y prétendre. Il doit, entre autres, avoir été « en activité au 1er avril 2020 », justifier d'une affiliation à la Cipav « avant le 1er janvier 2020 », « être à jour des cotisations dues au titre du forfait social » et avoir versé au moins 30 euros de cotisations à la retraite complémentaire. Pour bénéficier de l'aide, il doit déposer une demande au plus tard le 18 septembre prochain via le service de messagerie sécurisée du site Internet de la Cipav. Une fois les conditions d'éligibilité du candidat vérifiées, la caisse lui envoie par courriel le montant de l'aide accordée et l'invite à lui fournir un relevé d’identité bancaire (RIB). Elle transmet ensuite le RIB à l’Union pour le recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales (Urssaf) ou, dans les départements d’Outre-mer, à la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS). Ce sont ces organismes qui effectuent le versement directement sur le compte bancaire de l’adhérent.

Source : lacipav.fr