Plus du tiers des PME anticipent une dégradation de leur situation au second semestre

Plus du tiers des PME anticipent une dégradation de leur situation au second semestre

Chef d’entreprise
PME
13 SEPTEMBRE 2021

D'après une enquête de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME, qui représente les sociétés de moins de 250 salariés), rendue publique le 1er septembre 2021, 34% des PME s'attendent à une dégradation de leur situation au second semestre 2021 par rapport au premier, tandis que 41% des 1.153 dirigeants ayant répondu prévoient une situation identique. Parmi les moins optimistes, 44% affirment que la reprise économique se heurte aux difficultés rencontrées pour recruter. À tel point que 57% entreprises confrontées à cette réalité déclarent avoir dû renoncer à des projets ou à des marchés. Par ailleurs, 18% des PME qui anticipent des jours difficiles dans les prochains mois estiment « ne pas avoir une trésorerie suffisante pour rembourser les échéances fiscales et sociales » auxquelles elles doivent faire face. Elles sont même 23% à reconnaître ne pas avoir fixé de calendrier de remboursement de ces créances. Parmi les autres freins susceptibles de bousculer leur reprise économique, les dirigeants citent la hausse des prix des matières premières : 64% des entreprises interrogées estiment être impactées. De même, une entreprise sur trois (33%) indique faire face à la pénurie de matières premières, 21% devant même là encore renoncer à des marchés.

Source : www.cpme.fr