PME : les défaillances d’entreprises en recul de 40,2% sur un an en janvier

PME : les défaillances d’entreprises en recul de 40,2% sur un an en janvier

Chef d’entreprise
PME
15 MARS 2021

La Banque de France (BDF) indique, dans son dernier pointage diffusé le 10 mars 2021, que les défaillances d'entreprises ont diminué de 40,1% sur un an au mois de janvier en France. Au total, 29.899 entreprises ont mis la clé sous la porte au cours du premier mois de cette année, contre 49.934 en janvier 2020. Il s'agit, dans une très grande majorité, de petites et moyennes entreprises (PME), lesquelles ont enregistré une baisse de 40,2% des défaillances sur la même période : 29.852 PME ont ainsi été concernées en janvier dernier (leur nombre atteignait 49.901 un an auparavant). Parmi elles, on enregistre 28.087 disparitions dans la catégorie des « micro-entreprises et taille indéterminée » (contre 47.285 en janvier 2020), 1.000 chez les très petites entreprises (contre 1.555), 529 chez les petites entreprises (contre 747) et 236 chez les moyennes entreprises (contre 314). Dans son analyse, la banque centrale française explique que la forte baisse du nombre de défaillances enregistrée en janvier « n'indique pas une réduction du nombre d'entreprises en difficulté ». Selon elle, la diminution résulte, d'une part, du contexte sanitaire (l’institution évoque « l'impact momentané qu'ont eu à la fois la période de confinement sur le fonctionnement des juridictions commerciales et les évolutions réglementaires qui ont modifié temporairement les dates de caractérisation et de déclaration de l'état de cessation de paiements ») ; et, d'autre part, de la politique d’aide menée par le gouvernement (la BDF cite « les mesures de soutien qui apportent des aides de trésorerie ou permettent aux entreprises de réduire ou retarder le paiement de certaines charges, et donc le risque de faire défaut sur ces paiements »). 


Source : www.banque-france.fr