PME-TPE : les reprises d’entreprise en forte baisse entre 2013 et 2016

PME-TPE : les reprises d’entreprise en forte baisse entre 2013 et 2016

PME
TPE
20 MAI 2019

Dans une étude publiée le 14 mai 2019, l’Observatoire BPCE constate une diminution drastique de la cession et de la transmission des entreprises en France ces dernières années. Le nombre d’opérations est ainsi passé de 76.105 en 2013 à 50.877 en 2016. Si la tendance baissière a touché toutes les tailles d’entreprises, elle a plus particulièrement affecté les très petites entreprises (TPE) artisanales : 5.650 ont été cédées en 2016, soit une chute de 66% en trois ans. Le repli est de 22% sur la période pour les TPE sociétés commerciales (un peu plus de 34.000 reprises). « Environ 10.500 petites et moyennes entreprises (PME) et 667 entreprises de taille intermédiaire (ETI) ont trouvé un repreneur, en recul de respectivement 28% et 54% depuis 2013 », constatent encore les auteurs de l’étude.

Seule modalité de transmission à ne pas avoir reculé : les transmissions familiales, qui représentaient 22% des cession de PME et ETI en 2016 (contre moins de 17% trois ans auparavant). Autre enseignement de l’étude de l’Observatoire BPCE : la baisse du nombre de cessions-transmissions a particulièrement touché les sociétés ayant à leur tête un dirigeant âgé. Si le recul du taux de cession des chefs d’entreprise quadragénaires s’est limité à 1,8 point de pourcentage entre 2013 et 2016, le repli s’est aggravé de 3,1 points pour les sexagénaires et de quatre points au-delà de 65 ans. Une situation qui conduit les auteurs de l’étude à parler d’une « urgence économique » qui pose « un risque majeur pour l’avenir du tissu de PME français ».

Source :
https://groupebpce.com/etudes-economiques/les-carnets-de-bpce-l-observatoire-2019