Vétérinaires : la féminisation de la profession a encore progressé en 2020

Vétérinaires : la féminisation de la profession a encore progressé en 2020

TNS
Profession libérale
19 JUILLET 2021

Le Conseil national de l’Ordre des vétérinaires a rendu public, le 6 juillet 2021, la sixième édition de son Atlas de la démographie de la profession vétérinaire. Selon ce document, édité par l’Observatoire national démographique de la profession vétérinaire (ONDPV), le nombre de vétérinaires inscrits au tableau de l'Ordre s'établissait à 19.530 au 31 décembre 2020. Cela représente une hausse de 7,61% entre 2016 et 2020. « Sur les cinq dernières années, la progression moyenne annuelle du nombre d’inscrits au tableau est de 1,3% », peut-on lire. « Le nombre d’inscriptions ou de réinscriptions s’établit à 1.342 vétérinaires dont 1.045 s’inscrivent pour la première fois », notent encore les auteurs de l'atlas, qui font remarquer que « 52,5% de ces primo-inscrits sont diplômés d’un autre État membre de l’Union européenne tout en étant pour 41,7% d’entre eux de nationalité française ». Autre enseignement majeur : ils constatent la poursuite de la féminisation de la profession. Ainsi, fin 2019, « le nombre de femmes inscrites au tableau (10.862) représente 55,2% et a progressé de 6,22% entre 2019 et 2020 ». Toujours selon l’étude, sur la période 2016-2020, « la population masculine inscrite a diminué de 4,9% (- 448) quand la population féminine a augmenté de 20,2% (+ 1.829) ». Enfin, concernant l’activité, celle-ci s’exerce toujours principalement en libéral (60,6% de la totalité des inscrits).

Source : www.veterinaire.fr