VR // Chefs d’entreprise : 61% des dirigeants n’anticipent pas une éventuelle perte d’emploi

Chefs d’entreprise : 61% des dirigeants n’anticipent pas une éventuelle perte d’emploi

TNS
Chef d’entreprise
26 JUILLET 2019

Selon une double enquête de l’Ifop, menée auprès de 469 dirigeants affiliés à la garantie sociale des chefs d’entreprise (GSC) et de 501 entrepreneurs, un peu moins de deux chefs d’entreprise sur trois (61%) interrogés « n’ont pas du tout anticipé une éventuelle perte d’activité ». Une situation d’autant plus surprenante qu’ils savent qu’ils sont exclus de l’assurance-chômage de Pôle emploi. « Pour 97% des chefs d’entreprise interrogés, chaque dirigeant devrait être informé sur les effets d’une perte d’activité et l’existence des dispositifs de maintien de revenus dès l’étape de création ou reprise d’une entreprise », relèvent les auteurs de l’enquête, rendue publique le 10 juillet 2019 et menée pour le compte de l’association GSC. Ils notent que si 55% des sondés se prononcent en faveur d’une obligation de protection, « ils sont 96% à revendiquer une liberté dans le choix d’une souscription d’assurance ». L’enquête pointe aussi du doigt le « contraste saisissant » entre les attentes des chefs d’entreprise et la réalité. Alors que 74% de des dirigeants comptent sur un expert-comptable pour les sensibiliser sur la question de la perte d’emploi, « dans les faits, seuls 27% de ceux ayant souscrit une assurance avaient été informés par leur conseil », constate ainsi l’Ifop.

Source : https://www.gsc.asso.fr/wp-content/uploads/2019/07/Etude-Ifop-pour-association-GSC-juin-2019.pdf