VR // Chefs d’entreprise : l’intelligence artificielle utilisée pour mieux anticiper les défaillances

Chefs d’entreprise : l’intelligence artificielle utilisée pour mieux anticiper les défaillances

Chef d’entreprise
PME
11 FÉVRIER 2019

Dans un communiqué publié le 30 janvier 2019, la Direction générale des finances publiques (DGFiP) rappelle que la détection précoce des difficultés des entreprises peut permettre au ministère de l’Économie et des Finances, dont elle dépend, de les soutenir par toute une série d’actions. Selon elle, « plus l'accompagnement d'une entreprise se met en place tôt, plus les chances de redressement sont avérées ». Elle précise que ses équipes agissent déjà régulièrement en ce sens au niveau local, notamment par le biais de la Commission des chefs de services financiers (CCSF), pour venir en aide aux sociétés en proie à des problèmes pour régler leurs impôts ou leurs cotisations Urssaf.

Mais en 2019, la DGFiP innove. En complément de son action de terrain, elle annonce son choix de mobiliser l’intelligence artificielle pour identifier les structures qui connaissent une période de fragilité. L’administration fiscale indique que ses « compétences (…) en matière de modélisation et d’analyse des données fiscales, économiques et financières des entreprises » lui ont permis de mettre au point un algorithme qui détermine le risque de difficultés pour l’entreprise. Déjà testé depuis un an, le projet « va être déployé sur l’ensemble du territoire début 2019, en lien avec d’autres services de l’État contribuant aussi à cette mission de soutien », précise la DGFiP.

Source : https://minefi.hosting.augure.com/Augure_Minefi/default.ashx?WCI=EmailViewer&id=05dc17c4-7d36-4ce1-9f3b-7816b299b3b9