VR // Infirmiers : les diplômés peinent plus qu’avant à trouver des débouchés

Infirmiers : les diplômés peinent plus qu’avant à trouver des débouchés

TNS
Profession libérale
28 JANVIER 2019

Une enquête rendue publique le 24 janvier 2019 par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), qui dépend du ministère des Solidarités et de la Santé, révèle une insertion professionnelle de plus en plus compliquée pour les infirmiers. Alors que le nombre des nouveaux diplômés sortis des instituts de formation en soins infirmiers (Ifsi) a fortement augmenté entre 2010 et 2016 (il est passé d’un peu plus de 22.000 à près de 26.000 en 2016), la proportion des infirmiers en recherche d’emploi a bondi dans le même temps. Ils étaient 21.030 dans ce cas à la fin de l’année 2017, contre 8.060 sept ans plus tôt.

Les nouveaux diplômés ont plus de mal qu’avant à trouver des débouchés. La Drees indique que dans la promotion sortie des Ifsi en 2013 « 74% ont trouvé leur premier emploi en moins d'un mois, contre 85% des diplômés de 2007 ». La profession conserve toutefois une « qualité d'insertion plus favorable que la moyenne », relativise la Drees, qui précise que« trois ans après leur formation, 96% des infirmiers occupent un emploi ». Et de faire noter que trois ans après l’obtention de leur diplôme, les infirmiers libéraux gagnent en moyenne 28% de plus que ceux qui exercent comment salariés.

Source : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1099.pdf