VR // MÉDECINS : UN NOUVEAU RECORD DE VIOLENCES ENREGISTRÉ EN 2018

MÉDECINS : UN NOUVEAU RECORD DE VIOLENCES ENREGISTRÉ EN 2018

TNS
Profession libérale
08 AVRIL 2019

Selon un rapport du Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom), publié le 4 avril 2019, le nombre de médecins agressés en 2018 a enregistré un nouveau record. L'Observatoire de la sécurité des médecins, réalisé depuis 2003 avec Ipsos, a ainsi recensé 1 126 incidents l'an passé contre 1 035 en 2017, ce qui représente une augmentation de 9%. Dans 66 % des déclarations, il s'agit d'agressions verbales et de menaces. Suivent les vols ou tentatives de vol (18%), le vandalisme (8 %) et les agressions physiques (7 %). L’agresseur est un patient dans plus de la moitié des cas (54 %), plus rarement un accompagnateur (15 %).

Ces incidents sont liés à « un reproche relatif à une prise en charge » dans près d’un tiers des situations (31 %), et plus d’un sur dix à un vol (17 %), un refus de prescription (16 %), une falsification de document (ordonnance ou certificat, 11 %), ou encore d’un temps d’attente jugé trop long (11 %). À noter que les médecins généralistes sont les plus touchés par les incidents : ils ont été concernés dans 70% des cas signalés en 2018 (contre 61% en 2017). Par ailleurs, 49% des agressions ont touché une femme et 30% des victimes sont des spécialistes, principalement des ophtalmologues, des dermatologues et des gynécologues. À noter enfin que l’Île-de-France (171 déclarations), les Hauts-de-France (162) et l’Occitanie (151) sont les trois régions les plus touchées.

Source : https://www.conseil-national.medecin.fr/node/3178