VR // Pharmaciens : la part des ventes de médicaments déremboursés augmente

Pharmaciens : la part des ventes de médicaments déremboursés augmente

TNS
Profession libérale
04 MARS 2019

Le déremboursement entraîne une hausse immédiate des ventes des médicaments non remboursables par l’Assurance maladie. C'est ce que constate une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), un organisme dépendant du ministère des Solidarités et de la Santé, publiée le 28 février 2019. Ses auteurs notent que c’est pour compenser la baisse des ventes attendue qu’une majorité de laboratoires pharmaceutiques ont augmenté les prix de ces médicaments jugés peu efficaces.

Alors que le taux de TVA des médicaments est passé de 2,1% à 10% après le déremboursement survenu fin 2011, la plupart des laboratoires ont augmenté leurs tarifs de « 39% en moyenne »dans les douze mois suivants. Certains produits ont alors vu leur prix plus que doubler. De 9% en 2011, « le chiffre d’affaires hors taxes lié aux ventes de médicaments non remboursables a atteint 2,2 milliards d’euros en 2016, soit 10,7% du chiffre d’affaires total des médicaments vendus dans les pharmacies de ville », note la Drees. « Entre 2010 et 2016, ce dernier a reculé de 1% en moyenne annuelle pour s’établir à 20 milliards d’euros, alors que celui des médicaments non remboursables a augmenté de près de 2% en rythme annuel », ajoute l’étude.

Source : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/