angle-left VR // TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS : UN SUR DIX DÉPEND EXCLUSIVEMENT D’UN CLIENT

TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS : UN SUR DIX DÉPEND EXCLUSIVEMENT D’UN CLIENT

TNS
Chef d’entreprise
15 AVRIL 2019

Dans une étude publiée le 10 avril 2019, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) révèle que sur les 3,1 millions de travailleurs indépendants que comptait la France (hors Mayotte) en 2017 (soit 11,5% des personnes en emploi), « un sur cinq est économiquement dépendant d’une relation avec un client, une organisation en amont ou un intermédiaire ». Autrement dit, une rupture de cette relation pourrait remettre en cause la survie de leur entreprise. Selon l’Insee, la relation à un client arrive en tête des formes de dépendance et concerne 10% des indépendants. Dans le même temps, 7% dépendent d’une relation en amont (groupement, centrale d’achat, franchise, coopérative, licence de marque…) et 4% sont tributaires d’un intermédiaire (une plateforme numérique, par exemple).

Cette situation pèse d’abord sur la qualité de vie des personnes concernées. « Plus le client principal pèse dans l’activité, plus il exerce de contraintes sur l’organisation du travail : 19% des indépendants qui ont travaillé pour un unique client au cours des 12 derniers mois déclarent que le client détermine leurs heures de début et de fin de travail », relève l’étude. Mais ces contraintes limitent aussi l’autonomie quant au contenu des tâches, aux horaires et à la fixation des prix. L’Insee note enfin que c’est dans l’agriculture que cette dépendance économique prévaut (elle concerne 41% des indépendants).

Source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3974828