L'association d'assurés, partenaire d'AXA

8 bonnes pratiques pour travailler le SEO de votre site

 

Parvenir à drainer du trafic depuis les résultats naturels de Google est un véritable enjeu. Moins immédiat mais plus pérenne que le référencement payant, le SEO est une source de trafic dont peu de sites peuvent se passer. Mais ne vous méprenez pas : le référencement naturel n’est pas gratuit ! Faire remonter votre site web d’entrepreneur dans les résultats Google est un projet qui nécessitera du temps pour faire les bonnes optimisations. Le mieux est d’y réfléchir dès la création du site web pour intégrer dès le départ les bonnes pratiques.

 

1. Assurez une bonne navigabilité : un site crawlable et indexable

Avant de le faire apparaître dans les résultats de recherche, le robot de Google (ou de Yahoo ou Bing) crawle (visite) votre site. S’il ne peut pas scanner certaines parties, vos pages ne seront pas indexées, même si le contenu est pertinent. Pensez à avoir un site bien structuré et sans erreur dans le code.

 

2. Améliorez la vitesse de chargement du site : la webperformance

La réactivité des sites web est un critère important pour Google et les autres moteurs de recherche. Des images et des vidéos trop lourdes, mal optimisées pour le web, une mauvaise performance de l’hébergement ou des plug-ins qui alourdissent la page : tout cela peut ralentir votre site et risque de le pénaliser. Utilisez un outil gratuit comme Google PageSpeed Insights* pour tester la vitesse de vos pages et identifier les éléments à améliorer pour rester « dans le vert » !

* : PageSpeed Insights – outil en ligne de Google qui permet de mesurer la vitesse de votre site.

3. Adaptez votre site pour tous les devices : le responsive design

De plus en plus, Google privilégie les sites optimisés pour le mobile. L’idéal est donc de développer un site en responsive design. Pour vérifier si votre site web est compatible mobile, vous pouvez utiliser l’outil « mobile-friendly test » de Google.

4. Créez des liens entre les pages du site : le maillage interne

Facilitez le crawl du robot en maillant ensemble les pages de votre site web. Pour chaque contenu créé, réfléchissez aux pages qui traitent des sujets complémentaires ou connexes et proposez à l’internaute (et du coup au moteur de recherche !) un lien vers cette page.

5. Réfléchissez aux mots-clés : pensez aux requêtes des internautes

Pour que les internautes puissent trouver votre site, il doit être optimisé sur des mots clés qui correspondent à leurs requêtes ! Si vous ressortez sur « robe grenat » mais que vos internautes recherchent majoritairement une « robe rouge », le trafic de votre site risque d’être faible. Pour définir vos mots clés SEO, listez tout d’abord les mots pertinents pour votre business, puis regardez leurs volumes de recherches et les principaux concurrents déjà présents sur ces requêtes. Vous pouvez trouver cette information grâce à l’outil de planification des mots clés de Google Adwords (gratuit) ou via des outils payants comme Semrush. Restez réaliste et choisissez les requêtes atteignables : celles qui sont susceptibles de générer du trafic vers votre site dans un délai plutôt court et sans nécessiter des efforts trop importants de votre part.

6. Optimisez le site sur des mots clés

Le contenu de votre site doit être optimisé sur les mots clés que vous avez définis à l’étape précédente, pour que les utilisateurs puissent le trouver. Pensez donc à ajouter les mots clés dans des zones stratégiques de votre site : meta-title, meta-description, les URLs, les balises Hn, les attributs alt des images, les expressions sur lesquelles sont ancrés les liens internes, et bien sûr dans vos textes.

7. Publiez du contenu riche et pertinent pour les internautes

Le contenu est fondamental pour le SEO. Idéalement, vous devriez enrichir votre site chaque semaine, par exemple en publiant des actualités, des pages de conseil ou des articles de blog. Si vous parvenez à y consacrer du temps, alors publiez souvent, des contenus uniques et variés (pas de copié/collé d’un autre site, pas de contenu automatiquement généré, cela peut être facilement détecté par les robots et risque de pénaliser votre site). Pensez à proposer des formats différents : textes, vidéos, photos, infographies… et surtout, veillez à diffuser des contenus qui correspondent aux besoins des internautes, aux questions qu’ils se posent.

8. Générez des liens entrants pour rendre le site populaire

Votre site peut avoir le contenu le plus intéressant, le plus beau des graphismes et une ergonomie impeccable, s’il n’obtient pas des liens entrants depuis des sites pertinents, il ne ressortira pas sur les moteurs de recherche, et son trafic restera au plus bas. Etablissez une vraie stratégie de netlinking pour attirer des liens de qualité. Échangez des liens avec les sites pertinents et sérieux pour accroître l’indice de popularité de votre site auprès des moteurs de recherche.

Lexique

Crawler : On dit que le robot d’un moteur « crawle » un site quand il l’explore. Il passe alors de page en page pour en analyser le contenu. Un site « crawlable » est un site optimisé pour que le robot des moteurs de recherche puisse le visiter et en tirer des informations pour l’indexer.

Indexer : Un moteur de recherche « indexe » un site web lorsqu’il l’ajoute à sa base de données de pages web. Le site web peut alors remonter dans les pages de résultats du moteur de recherche en fonction des requêtes des internautes.

Maillage interne : Il s’agit de l’ensemble des liens internes au site. Le maillage interne doit être bien réfléchi car c’est lui qui permet aux robots des moteurs de recherche de crawler un site web et aux internautes de poursuivre leur navigation.

Netlinking : Le netlinking désigne la stratégie qui consiste à développer des liens pointant vers un site web (=backlinks) afin de l’aider à bien remonter dans les moteurs de recherche.

Popularité : Le popularité d’un site se définit en fonction de la qualité de son netlinking. Un site populaire est un site vers lequel pointe des liens nombreux, mais surtout des liens de qualité. Il s’agit d’un des critères de l’algorithme des moteurs de recherche.

Référencement payant ou SEA : Le SEA (Search Engine Advertising) désigne les stratégies publicitaires sur les moteurs de recherche. Cela consiste à diffuser des annonces pour qu’un site web s’affiche sur certaines requêtes des internautes.

Responsive design : L’interface d’un site en responsive design s’adapte automatiquement à la taille de l’écran de l’internaute, y compris sur mobile (taille et disposition des éléments de contenu).

SEO :Le SEO ou référencement naturel regroupe toutes les actions (hors annonces Google Adwords) visant à favoriser l’apparition de votre site dans les moteurs de recherche, en particulier Google.

Webperformance : On parle de webperformance pour désigner le temps de téléchargement d’un site web.

 

Sommaire du dossier "Ressortir dans les résultats de recherche Google : les bonnes pratiques SEO"

 

 

Introduction

 

 

1. 8 bonnes pratiques pour travailler le SEO de votre site

 

 

2. En bref : Optimiser le SEO d’un site d’entrepreneur ou indépendant

Ça vous intéresse ?

Parlez-en avec un conseiller

Contacter un conseiller Nous écrire