En bref : créer son site web quand on est indépendant ou entrepreneur

Les artisans, commerçants, agences immobilières, cabinets d’avocat et beaucoup d’autres métiers ont tous un point commun : ils doivent se faire connaître dans leur ville et leur quartier pour développer leur clientèle. Le web peut les y aider, à condition de mettre en place quelques bonnes pratiques pour favoriser leur référencement local.

Do et don't

 

Vous devez :

Vous ne devez pas :

  • créer votre fiche Google My business et la compléter soigneusement, en précisant notamment vos horaires et en ajoutant un maximum de photos.

  • réfléchir aux expressions que peuvent taper les internautes pour chercher votre établissement (en vous aidant de l’outil Keyword planner) et valoriser ces expressions sur votre site.

  • inscrire votre entreprise sur des annuaires et des sites de référence (sites liés à votre activité, sites locaux ou encore sites d’avis) pour favoriser sa visibilité sur le web.

  • suivre les avis déposés sur les différentes plateformes, notamment Google My Business et les sites d’avis, et y répondre afin de préserver ou améliorer l’image de votre entreprise.

  • laisser de côté l’aspect local, qui prend de plus en plus d’importance sur le web, notamment avec le développement du mobile.

  • laisser les internautes gérer votre fiche Google My Business : des erreurs risqueraient alors de s’y glisser et pourraient faire perdre à votre établissement sa crédibilité.

  • essayer de vous positionner sur des requêtes locales trop concurrentielles (exemple : « fleuriste paris »). Misez sur des mots clés sur lesquels vous avez une chance de remonter (exemple « fleuriste Montmartre »).