L'association d'assurés, partenaire d'AXA

Les 4 types de pages à créer pour un site d’entrepreneur ou indépendant

Pour créer un contenu riche et adapté aux attentes des internautes et des moteurs de recherche sur votre site, vous devrez d’abord développer des pages pérennes (contenus froids). Si vous souhaitez aller plus loin, inciter les internautes à revenir sur votre site et améliorer votre référencement naturel, vous aurez ensuite tout intérêt à animer votre site en proposant régulièrement de nouveaux contenus, par exemple via un blog.

Les pages incontournables

Vous ne pourrez pas passer à côté des pages « Qui sommes-nous » et « Contact ». Vous pouvez bien entendu les intituler différemment mais il faudra une page spécifique (URL) présentant votre entreprise ou activité, et votre offre ; et une autre affichant votre adresse, un numéro de téléphone et/ou un formulaire de contact.

Autres incontournables : les pages « CGV » (conditions générales de vente) et « Mentions légales », obligatoires du point de vue légal.

Les pages « offre » ou « produit »

Les internautes savent désormais qui vous êtes et ont à leur disposition les éléments indispensables pour être rassurés sur le sérieux de votre activité. Il leur faut maintenant des informations détaillées sur votre offre.

Pour présenter vos produits ou vos services, vous devez créer des pages supplémentaires. L’enjeu ? Que leur contenu donne à votre prospect l’envie de convertir (acheter ou en demander un devis par exemple), mais aussi que ces pages ressortent sur les moteurs de recherche. Prêt  relever ce challenge ? Mettez-vous à la place d’un prospect et imaginez le vocabulaire qu’il utiliserait pour parler d’un service ou d’un produit comme le vôtre.

 

Quelques bonnes pratiques pour rendre votre offre compréhensible par tous :

  • Evitez le jargon : préférez un vocabulaire simple, utilisé par vos prospects.
  • Allez à l’essentiel : l’internaute doit comprendre rapidement votre offre et en retenir les points importants. Ne le noyez pas dans des détails !
  • Au-delà des caractéristiques de votre offre, mettez en avant les bénéfices apportés par votre service ou votre produit.
  • Structurez votre texte en paragraphes clairs. Vous pouvez par exemple créer un paragraphe par point fort.

Les pages de réassurance

 

Détails sur la livraison, sur les modalités de paiement, sur les assurances ou encore sur le suivi que vous proposez : créer des pages de réassurance vous aidera à gagner en crédibilité et à convaincre vos prospects à devenir clients.

N’hésitez pas également à développer une FAQ ("foire aux questions" en français, "frequently asked questions" en anglais), même si au départ vous avez peu de questions à y intégrer : elle rassure les internautes et peut vous éviter de recevoir de trop nombreuses demandes par mail ou téléphone. Elle pourra être enrichie au fil du temps, en fonction des échanges que vous aurez avec vos internautes.

 

Exemple de FAQ : un élément de réassurance pour l’internaute

Les pages actu et les articles de blog

Pour proposer un site plus riche aux internautes, vous pouvez envisager de publier régulièrement des actualités ou des articles de blog. Cela nécessite de consacrer un peu de votre temps chaque semaine pour trouver des sujets pertinents et rédiger des contenus appropriés. Ce sera très bénéfique :

  • pour les internautes : ceux qui vous connaissent prendront l’habitude de venir découvrir vos nouveaux contenus ; les autres pourront vous découvrir par exemple via la diffusion de vos contenus sur les réseaux sociaux.
  • pour les moteurs de recherche : ils viendront plus souvent sur votre site pour découvrir et indexer les nouveaux contenus, proposant ainsi aux internautes de nouvelles portes d’entrée sur votre site.

Attention toutefois : en matière de contenu web comme dans bien d’autres domaines, la qualité prime sur la quantité ! Il est préférable de ne publier qu’un article toutes les deux semaines si vous n’avez pas le temps ou la matière pour des publications hebdomadaires.

Un blog permet de mettre en avant votre expertise

 

Si vous n’avez pas de temps à y consacrer, mettez de côté l'idée d'un blog ou d'une rubrique actualités. Cantonnez-vous aux informations que vous auriez mises sur une plaquette papier, en les adaptant aux contraintes de l’écriture web : concrètes, pérennes, utiles.

Le calendrier éditorial

Pour tenir le rythme de publication, établissez plusieurs mois à l’avance un calendrier éditorial pour vos actus ou votre blog. Ce calendrier doit planifier les contenus froids, les contenus tièdes, et les contenus chauds qui peuvent être anticipés.

Pour chaque article à venir il indique :

  • la date de publication : vous pouvez également intégrer dans le tableau la date à laquelle le contenu devra être rédigé 
  • l’état de l’article, par exemple : à venir / en rédaction / en relecture / validé / publié
  • le sujet : ce n’est pas forcément le titre définitif
  • l’auteur et les sources : qui sera en charge de son écriture ? Qui contacter pour obtenir les informations nécessaires à la rédaction de l'article ?
  • le ou les visuel(s) à prévoir
  • la date de révision : si les informations contenues dans certains articles sont éphémères, vous devez facilement pouvoir organiser leur réécriture

 

Choisssez bien les visuels qui accompagnenent vos textes ! L'idéal est bien sûr de créer ses propres visuels (photos ou illustrations), mais si vous préférez passer par une banque d'images, veillez à opter pour des images "naturelles" et surtout, ne choisissez pas les mêmes que vos concurrents ! 

Lexique

 

Calendrier éditorial : C’est l’outil qui vous permet de prévoir plusieurs semaines voire plusieurs mois à l’avance les temps forts de votre création de contenu. Il indique au minimum pour chaque message à diffuser : le sujet, l’auteur, le format et la date de publication de l’article à venir.

CMS : Acronyme de « content management system ». Il s’agit d’une plateforme permettant de modifier le contenu d’un site web (créer une nouvelle page, ajouter un visuel, modifier un texte), sans avoir de connaissances techniques.

Contenus chauds : Ce sont les articles d’actualité, dont le contenu se périme dans un temps très courts. Il peut s’agir de d’actualités inhérentes à la marque mais aussi d’actualités plus générales sur le secteur.

Contenus froids : Ce sont les contenus pérennes, qui contiennent des informations ne nécessitant pas de mises à jour fréquentes, comme les informations sur une entreprise.

Contenus tièdes : Les contenus tièdes ont une durée de vie plus longue que les actualités, mais ils doivent être révisés de façon régulière car les informations qu’ils contiennent sont susceptibles d’évoluer. Ce sont par exemple les articles de fond.

SEO : Le SEO ou référencement naturel regroupe toutes les actions (hors annonces Google Adwords) visant à favoriser l’apparition de votre site dans les moteurs de recherche, en particulier Google.

 

Sommaire du dossier "Utiliser les réseaux sociaux professionnels pour développer son activité en BtoB"

Ça vous intéresse ?

Parlez-en avec un conseiller

Contacter un conseiller Nous écrire