La bonne santé du cerveau

Non content de faire du bien à notre corps, le sport agit également sur le fonctionnement du cerveau. Pour preuve, les résultats de cette étude finlandaise* datée de 2015 : sur dix paires de jumeaux masculins âgés de 32 à 36 ans, celui des jumeaux qui avait pratiqué le plus d’activités physiques durant les trois années précédentes possédait un plus large volume de matière grise.

Les médecins savent depuis longtemps que l’activité physique contribue à développer les réseaux des vaisseaux sanguins présents à l’intérieur du crâne, essentiels au bon fonctionnement des neurones. Si le sport n’augmente pas directement le QI, il donne au cerveau les moyens de mieux fonctionner.

* Sciences et Avenir (04/07/2015)