Le bonheur est un choix

Les experts s’accordent à dire qu’environ 40 % de notre bonheur ne dépend que de nous-mêmes. Selon le psychologue William James « une des plus grandes découverte de notre temps, c’est que l’humain peut changer sa vie en changeant son attitude face à celle-ci ».

Pour cela, il faut s’engager dans une démarche de réalisation personnelle et reprogrammer ses habitudes de pensées, ses croyances et ses valeurs. En s’attardant plus longuement sur tous les moments positifs de sa vie, même les plus petits, il est possible de donner une nouvelle impulsion à son état d’esprit.

« Les gens ont tendance à ignorer la puissance cachée des expériences positives de la vie quotidienne, souligne encore le psychologue. Et pourtant, nous sommes bombardés d’opportunités de toutes sortes, dix secondes par-ci, vingt secondes par-là. Les gens devraient être plus attentifs à ces moments, ils devraient apprendre à les capter ».