Comment choisir la meilleure assurance-vie adaptée à ses besoins ?

Vous désirez souscrire une assurance-vie, mais vous ne savez pas quel contrat serait le mieux adapté à vos besoins ? Cet article vous propose de découvrir les critères pour choisir son assurance-vie.

meilleure assurance vie

Qu’entend-on par « la meilleure assurance-vie » ?

Un bon contrat d’assurance-vie doit proposer de multiples modes de gestion (libre, profilée, pilotée…). L’assuré peut ainsi les ajuster au cours de la vie du contrat, en fonction de ses besoins (transmission de patrimoine, préparation de la retraite, etc.).

Déterminer la qualité d’une assurance-vie passe aussi par la diversité des options de gestion. Citons par exemple :

  • les options qui garantissent un montant minimum versé en cas de décès ;
  • l’option ESG en gestion pilotée afin de privilégier le financement des entreprises qui prennent en compte les pratiques ESG (Environnement, Social, Gouvernance) dans leur stratégie.

Quelle est la meilleure assurance-vie ? Les critères de choix

Le choix de l’assureur

Il faut être attentif à la qualité des services proposés. Avant de souscrire, il convient de se renseigner sur la fréquence d’envoi/de mise à disposition en ligne des relevés de situation, les délais d’enregistrement des versements et du rachat d’assurance-vie, l’accompagnement au cours du contrat (pour modifier la clause bénéficiaire notamment) …

Les options de gestion (libre, pilotée, évolutive...)

Ce critère est d’une importance fondamentale dans le choix d’une bonne assurance-vie.

L’épargnant peut confier la gestion de son contrat à des professionnels des marchés financiers s’il manque de temps ou s’il ne dispose pas des connaissances nécessaires.

L’évolution du capital du souscripteur dépend en grande partie du choix du mode de gestion :

  • Gestion pilotée : une société de gestion homologuée par la compagnie d’assurance-vie gère le contrat. Les capitaux sont investis sur des supports, selon les opportunités et le profil de l’assuré.
  • la gestion évolutive : les plus-values des unités de compte sont automatiquement sécurisées chaque année sur le fonds en euros ou le fonds euro-croissance. À l’approche de la retraite, l’option gestion évolutive permet de sécuriser progressivement l’épargne vers les fonds en euros ou euro-croissance.

Assurance-vie en France : les chiffres clés

Selon l’Insee, 45 % des ménages français ont au moins un contrat d’assurance-vie, majoritairement multi-support (97 % des contrats). La durée moyenne de souscription est de 12 ans. Le total des encours en assurance-vie pour 2018 s’élevait à 1 700 milliards €. (2019)​​​​​​

L’aversion au risque

Pour déterminer quelle est la meilleure assurance-vie, il faut aussi se demander à quel degré de risques l’assuré est prêt à s’exposer.

Pour un investissement à faibles risques, mieux vaut opter pour un contrat de fonds en euros. Ils sont majoritairement investis sur des obligations. Concrètement, l’épargnant « prête de l’argent » aux entreprises ou à des États pour les aider à financer leurs projets. En retour, ces derniers versent un intérêt annuel aux détenteurs d’obligations.

Le souscripteur ne court donc aucun risque de perte ou de diminution de son capital. Néanmoins, choisir un contrat d’assurance-vie investi dans un fonds en euros implique un rendement plus faible.

Pour une prise de risques plus importante, un contrat en unités de compte, c’est-à-dire investi sur différents marchés et zones géographiques (France, Europe, Monde), est ce qu’il faut. Il permet d’investir dans diverses classes d’actifs comme des sociétés immobilières/foncières cotées, les obligations et les actions.

Ces contrats n’ont pas de garantie en capital et sont soumis aux variations des marchés (hausses et baisses).

Enfin, les contrats multisupports sont une sorte de mélange des contrats en fonds en euros (à capital garanti) et en unités de compte (soumis aux fluctuations des marchés), entre lesquels sont réparties les cotisations versées. Le souscripteur a la possibilité de répartir son épargne selon son appétence au risque.

 

L’assurance-vie est un placement financier avantageux, mais complexe à maîtriser. Vous avez désormais toutes les cartes en main pour bien choisir votre contrat et maximiser vos rendements.

Article achevé de rédiger le 12 juin 2020